Infos utiles de SantéPublique éditions
La connaissance qui protège

Cliquez ici pour un
affichage correct du site

Accueil

Page créée le 4 février 2019, modifiée le 4 mars 2019.

Sélection et Rédaction : Annie Lobé,
journaliste scientifique indépendante.

Les infos utiles de SantéPublique éditions pour préserver votre santé,
faciliter votre vie et économiser votre argent !

Pour célébrer la Journée internationale des femmes le 8 mars 2019...

Pour faire remonter quasi automatiquement les notes de vos enfants à l’école...

Pour aider votre fille à se défendre contre les avances non sollicitées...

Si vous avez besoin d’une nouvelle paire de lunettes de vue...

Pour récupérer immédiatement votre carte bancaire avalée par un distributeur automatique de billets...

Pour que les glissières des placards coulissants qui grincent ne vous percent plus les tympans...

Pour ne pas souffrir du froid en hiver et éviter les infections...

Pour ne pas être fatigué-e le matin au réveil...

Pour arrêter de fumer sans que “ça tire” et sans grossir (et sans patch)...

Pour mincir et réduire la tendance au grignotage...

Pour rédiger facilement un devoir de Français ou de Philosophie, une lettre administrative ou un discours...

Pour éliminer quasi gratuitement la pollution électrique chez vous...

Si vous êtes coincé-e sur un lit d’hôpital ou dans toute autre situation où vous ne pouvez strictement rien faire...

Si vous avez des questions à propos de cette rubrique, veuillez les envoyer par mail à info@santepublique-editions.fr en intitulant votre mail : INFOS UTILES.

Pour célébrer la Journée internationale des femmes le 8 mars 2019 :

Affichez, partout où vous le pouvez, le poster :

“La Terre n’est pas prévue pour recevoir les larmes des femmes.
La Terre est prévue pour recevoir seulement de l’eau de pluie.”


Télécharger ou imprimer le poster [.pdf]

Pour faire remonter quasi automatiquement les notes de vos enfants à l’école :

C’est simple, il suffit de suivre les conseils du livre J’aide mes enfants à décrocher des écrans (12 euros et 1h30 de lecture).

Témoignage d’une lectrice, juin 2018 :
“Après avoir lu ce livre, j’ai demandé à ma fille de 16 ans de le lire aussi pour me dire ce qu’elle en pensait. Comme elle n’avait pas envie de faire cet effort, je lui ai demandé de lire au moins le premier chapitre. Après l’avoir lu, elle est montée dans sa chambre pour être au calme et a terminé le livre d’une seule traite. Depuis lors, elle n’allume plus la télévision dès que j’ai le dos tourné, comme elle avait l’habitude de le faire auparavant.”

Pour aider votre fille à se défendre contre les avances non sollicitées :

Télécharger ou imprimer le poème A toi ma fille chérie qui deviens femme [.pdf]

Si vous avez besoin d’une nouvelle paire de lunettes de vue :

La Sécurité Sociale rembourse les lunettes de vue et les lentilles de contact délivrées par un opticien agréé sur la base d’une ordonnance de moins de TROIS ANS établie en France.* L’opticien agréé vous propose un test gratuit pour vérifier si votre vue a changé depuis l’établissement de l’ordonnance. Si nécessaire, il est habilité à corriger l’ordonnance initiale. En revanche, il ne réalise pas de diagnostic médical : fond d’œil, vérification de la tension interne de l’œil, etc., sont uniquement du ressort de l’ophtalmologiste.

* Si votre ordonnance a été établie à l’étranger, un médecin généraliste établi en France peut vous délivrer une ordonnance identique ouvrant droit au remboursement de la Sécurité Sociale.


Télécharger ou imprimer cette information [.pdf]

Pour récupérer immédiatement votre carte bancaire avalée par un distributeur automatique de billets :

C’est simple : il suffit de choisir de retirer de l’argent uniquement pendant les heures d’ouverture de l’établissement bancaire ou postal dans lequel vous effectuez votre retrait d’espèces.

Pour que les glissières des placards coulissants qui grincent ne vous percent plus les tympans :

C’est simple : il suffit de les frotter avec un morceau savon sec !

Pour ne pas souffrir du froid en hiver et éviter les infections :

  • Superposer les couches de vêtements.
    C’est l’air entre les vêtements qui isole le corps du froid. Commencer par un tricot à manches longues bien ajusté et un caleçon long, puis ajouter des vêtements de plus en plus amples. Vous pouvez également superposer les anoraks. À enlever dès l’arrivée dans un endroit chauffé : penser surtout à déshabiller les nourrissons qui risquent la surchauffe dans les lieux confinés comme la voiture ou le métro (relever le plastique recouvrant la poussette). Certaines matières synthétiques induisent une transpiration : à éviter absolument. Éviter aussi les pantalons troués ou lacérés, ainsi que les jupes et les robes, la mode attendra le printemps.

  • Porter bonnets et capuches.
    Le système de régulation thermique est conçu pour maintenir à tout prix la température du cerveau à 37 C. En cas de faible température ambiante, le sang est retiré des extrémités (mains, pieds) pour affluer vers le cerveau afin de le réchauffer. Porter un bonnet couvrant bien la nuque et les oreilles diminue les efforts du système de régulation thermique et permet d’éviter d’avoir trop froid aux mains et aux pieds.

  • Porter un foulard ou une écharpe autour du cou (ou un tour de cou comme les sportifs).

  • Porter des bottines à semelle épaisse pour isoler les pieds du sol. Rentrer le pantalon à l’intérieur des bottines pour éviter la pénétration du froid.

  • Mettre plusieurs paires de chaussettes.

  • Porter des gants.

  • Boire plus d’eau pure pour compenser l’effet diurétique des boissons chaudes.

  • Mettre de la crème ou de l’huile (visage, mains, corps) pour protéger la peau.

  • Chez vous, placer un ou plusieurs verres d’eau sur chaque radiateur, ou à proximité (ou un humidificateur) pour compenser la baisse de l’hygrométrie (sécheresse de l’air) provoquée par le chauffage.

  • Fermer volets et rideaux avant la tombée de la nuit. Pendant la journée, il est important en revanche de les maintenir ouverts pour éviter la prolifération des micro-organismes détruits par la lumière naturelle. Les nuits étoilées sont plus froides car la chaleur accumulée par la terre pendant les journées ensoleillées repart dans l’atmosphère. Lorsqu’il y a des nuages durant la nuit, ce “couvercle” limite le phénomène. Pour aérer les pièces, ouvrir grand les fenêtres pendant quelques minutes.

  • Ajouter des couvertures sur les lits. Retourner les matelas en position “hiver”.

  • Pour éviter les infiltrations d’air froid par les huisseries, appliquer un gel de silicone sur le pourtour des fenêtres et des portes, avec un pistolet. Recouvrir le silicone d’une bande de plastique puis maintenir fermé pendant 24h pour bien laisser sécher, avant de retirer la bande de plastique. À faire à l’automne, avant l’arrivée du froid. Renseignements dans un magasin de bricolage.

  • Éviter de sortir ou limiter la durée des sorties pour les personnes fragiles : séniors, nourrissons. S’il y a autour de chez vous des personnes isolées, voisin âgé ou très âgé, parent isolé avec enfants, prenez de leurs nouvelles et proposez de faire leurs courses urgentes ou de sortir le chien.

  • Mettre de l’antigel dans votre véhicule (surtout s’il roule au diesel).

  • Résidence secondaire : vérifier que les radiateurs sont en mode hors gel”.
    Couper l’eau
    puis vider les canalisations en tirant la chasse d’eau.


  • Augmenter la ration quotidienne des animaux domestiques d’intérieur : ils ont besoin de manger plus pour produire la graisse abdominale qui leur sert de “manteau”, en complément de l’épaississement de leurs poils.

  • Disposer des boules de graisse et des grainespour les oiseaux dans votre jardin ou sur le rebord de votre fenêtre, tout au long de l’hiver. Le sol gelé ou la neige les empêchent de se nourrir. S’il gèle la nuit, rentrer les boules de graisse le soir et les ressortir le matin.

  • Abriter les animaux domestiques qui dorment habituellement dehors : chiens, poulains, chevaux à poils ras, ânes, poules…Certains chevaux à sang froid peuvent supporter des températures extrêmes, mais ils vivent en Sibérie. Les chevaux de nos latitudes ont le sang chaud, donc peuvent souffrir du froid, même s’ils le “supportent” à condition de disposer d’une quantité suffisante de foin (la neige les empêchent de brouter). Il y a quelques années, on obligeait les propriétaires d’équidés à construire un abri. Il est scandaleux que ce ne soit plus le cas aujourd’hui. Pour se rendre compte de la morsure du froid hivernal nocturne, essayez donc de rester dehors pendant deux ou trois heures. Ou bien ouvrez une fenêtre à 4h du matin et posez-vous la question : resterais-je dehors toute une nuit, même si j’étais bien couvert ? N’infligez pas de mauvais traitements à vos animaux, quand bien même vous ne les posséderiez que parce qu’ils vous rapportent des subventions.


Télécharger ou imprimer cette information [.pdf]

Pour ne pas être fatigué-e le matin au réveil :

Dormir tôt est la meilleure façon de ne pas être fatigué-e au réveil.

Dormir tôt signifie être au lit à 21 heures.

Si vous aimez vivre le soir, accordez-vous néanmoins une semaine de repos par mois, pendant laquelle vous vous couchez tôt.

Si vous avez du mal à vous endormir quand vous vous couchez tôt, évitez de regarder un écran après la tombée de la nuit. La pollution électromagnétique est une cause majeure d’insomnie.

Si votre sommeil est trop léger ou insuffisamment réparateur à cause de réveils multiples, suivez les conseils du livre La fée électricité et du CD audio La mélatonine et le sommeil.


Télécharger ou imprimer cette information [.pdf]

Pour arrêter de fumer sans que “ça tire” et sans grossir (et sans patch) :

La caféine appelle la nicotine.

Arrêter de fumer en continuant d’absorber de la caféine engendre une fringale qui fait prendre des kilos et des centimètres.

Il y a une explication scientifique à ces phénomènes bien connus des fumeurs.*

Il existe une façon gratuite de ne plus ressentir cette envie de fumer qui est aussi impérieuse que la faim : remplacer par autant de verres d’eau pure toutes les boissons contenant de la caféine (café, thé, Coca-Cola, boissons énergisantes) que vous absorbez quotidiennement.

Chaque fois que vous avez envie d’une boisson caféinée, buvez
à la place un grand verre d’eau pure (au moins 8 gorgées d’eau).

C’est gratuit, donc ça ne coûte pas cher d’essayer !

Attention : la théophylline (principe actif du thé) et la théobromine (principe actif du cacao) ont le même effet que la caféine. Quant à l’éthanol (principe actif de l’alcool), il entre aussi en jeu, par une voie différente.

Si vous voulez continuer à fumer, c’est votre choix. C’est vous qui décidez. Pourriez-vous avoir l’élégance de ne plus jeter vos mégots sur le sol dans
la rue ou dans la nature, ni par la fenêtre de la voiture ?
Les centaines de produits chimiques qui constituent les ingrédients des cigarettes (et des filtres) polluent irrémédiablement l’eau des rivières et des nappes phréatiques. Comment procéder ? C’est simple, il suffit de vous munir en permanence d’une petite boîte métallique hermétique, à vider ensuite dans un cendrier ou dans une poubelle.

* À lire dans Mécanisme d’action des ondes électromagnétiques sur les organismes vivants.


Télécharger ou imprimer cette information [.pdf]

Pour mincir et réduire la tendance au grignotage :

La caféine (principe actif du café), la théophylline (principe actif du thé) et la théobromine (principe actif du cacao), ainsi que les ondes électromagnétiques (télévision, ordinateur, tablettes, smartphones, jeux vidéo...) et le manque de sommeil induisent une tendance au grignotage. L’éthanol (principe actif de l’alcool) entre aussi en jeu par une voie différente.

Il y a une explication scientifique à ces phénomènes.*

Les actions suivantes réduisent la tendance au grignotage :

  • Remplacer par autant de verres d’eau pure (au moins 8 gorgées) toutes les boissons contenant de la caféine (café, thé, Coca-Cola, boissons énergisantes) ;
  • dormir tôt ;
  • ne pas regarder les écrans après la tombée de la nuit ;
  • éteindre le smartphone (le mode avion ne suffit pas) ;
  • réduire le temps passé sur ordinateur et sur tablette, ou avec la télévision allumée, même si on ne la regarde pas.

C’est gratuit, donc ça ne coûte pas cher d’essayer !

Lire également le chapitre “Comment éviter le grignotage” dans Le Conseil de la Naturo
de Sabine Campion.

* À lire dans Mécanisme d’action des ondes électromagnétiques sur les organismes vivants.


Télécharger ou imprimer cette information [.pdf]

Pour rédiger facilement un devoir de Français ou de Philosophie, une lettre administrative ou un discours :

1)     Boire un grand verre d’eau (8 gorgées au minimum)

2)    S’asseoir, un stylo à la main, devant un bureau le plus dégagé possible de toute paperasse,
       sur lequel vous posez un dictionnaire de français et des feuilles de papier blanc

3)    Réécrire l’énoncé de l’exercice ou du problème

4)    Chercher les mots dont le sens vous échappe dans le dictionnaire,
       lire la définition à voix haute et la réécrire

5)    Lire l’énoncer à voix haute en marchant de long en large dans un espace totalement
       silencieux

6)    Répéter la lecture à voix haute, jusqu’à ce que l’énoncé soit parfaitement compris

7)    Assis au bureau, noter les idées qui vous viennent à l’esprit sur une feuille de papier
       en utilisant la technique de la “carte mentale

8)    Numéroter les idées dans un ordre logique pour constituer le plan de votre rédaction

9)    Dans l’ordre choisi, construire une phrase autour de chaque mot ou bribe de phrase figurant
       sur la carte mentale et l’écrire sur une autre feuille

10)  Recopier au propre puis relire pour corriger les éventuelles fautes d’orthographe.
       Une nuit de sommeil avant cette dernière étape permet à des idées nouvelles d’émerger
       dans le cerveau. Dactylographier ou faire dactylographier ensuite votre texte.

NB : la compréhension de l’énoncé étant le préalable à la réussite de tout exercice, les étapes
1 à 6
peuvent être utilisées dans toutes les matières et également pour apprendre des leçons,
des tables de multiplication ou des récitations.

Pourquoi ça marche ? Le cerveau ne peut pas se concentrer sur deux choses à la fois.
Le silence est propice à la concentration sur un sujet unique. Écrire, c’est lire deux fois.
Lire à voix haute permet de mobiliser simultanément la vue et l’ouie. Les ondes électromanétiques empêchent la sécrétion de l’acétylcholine, neurotransmetteur de l’attention, de la concentration et du mouvement. Inversement, la marche permet cette sécrétion.
Le jour de l’examen, vous pouvez marcher avant d’entrer en salle et chuchoter l’énoncé
en silence.

Télécharger ou imprimer cette information [.pdf]

Pour éliminer quasi gratuitement la pollution électrique chez vous :

C’est simple, il suffit de suivre les conseils du livre La fée électricité (20 euros et 3h30 de lecture).

Témoignage d’une lectrice parisienne, 28 janvier 2017 :
“J’ai suivi l’une de vos conférences il y a dix ans et depuis lors, j’ai suivi tous les conseils que vous donnez dans vos livres et je suis en parfaite santé !”

Si vous êtes coincé-e sur un lit d’hôpital ou dans toute autre situation où vous ne pouvez strictement rien faire :

Posez les mains à plat sur votre ventre, observez votre respiration et remémorez-vous les moments les plus heureux de votre vie : rencontre amoureuse, mariage, naissance de vos enfants, réussite à un examen, succès professionnel... Cela permettra de soulager les tensions et de tromper l’attente.

Précaution importante : ayez toujours sur vous, à proximité de votre pièce d’identité, un papier sur lequel vous aurez noté les noms et numéros de téléphone de deux ou trois personnes à prévenir en cas d’accident. Avoir ces numéros dans votre smartphone ne suffit pas puisque les secours (pompiers, Samu) ne connaissent pas votre code pour accéder à votre répertoire.

Si vous êtes conscient-e lorsque vous êtes emmené-e par les pompiers après un malaise dans l’espace public ou un accident, demandez-leur, dès le début de leur intervention, de prévenir ces proches en leur indiquant dans quel hôpital vous serez conduit-e afin qu’ils puissent vous y rejoindre. Cela peut s’avérer crucial dans le cas où vous perdriez conscience ultérieurement.

Selon le Canard Enchaîné (6 février 2019, p. 4), citant “un compteur mis en place par le syndicat Samu de France”, entre le 1er juillet 2018 et le 4 février 2019, 16 487 patients ont passé une nuit entière sur un brancard. Certaines de ces personnes sont mortes d’avoir été “abandonnées sur leur brancards”.

 

Téléphone portable, wi-fi, DECT, four à micro-ondes : ce que les médias ne disent pas, vous le trouverez dans ce livre. Cliquez pour en savoir plus !
En savoir plus

Téléphone portable : comment se protéger               Accès gratuit en ligne

Les téléphones portables, le wi-fi, les téléphones d’intérieur sans fil DECT, les baby phones émettent non stop des micro-ondes pulsées qui traversent la peau et les murs à la vitesse de la lumière, et ont pour cibles le système reproducteur (stérilité) et le système nerveux central (insomnie, maux de tête, troubles de l’attention, de l’apprentissage et de la mémoire...). Grâce à ce livre qui présente des conseils basés sur la mesure des ondes émises par les appareils sans fil, vous saurez comment vous protéger vraiment sans vous laisser abuser par les pseudo conseils circulant sur Internet et dans la presse, sous perfusion publicitaire des opérateurs de téléphonie mobile, ou de vendeurs de patchs totalement inefficaces. Durée de lecture : environ 2h30.

Écouter un extrait sur le four à micro-ondes



Pourquoi et comment éliminer la pollution électrique chez soi. Cliquez pour en savoir plus !
En savoir plus

La fée électricité 

Sans faire de travaux et même si vous êtes locataire, vous pourrez réduire et supprimer la pollution électrique chez vous  en suivant les conseils pratiques inédits de ce livre, qui ont aussi pour effet de réduire vos factures d’électricité. Vous découvrirez ce que les industriels de l’électricité savent depuis 30 ans sur les effets nocifs des champs électromagnétiques : insomnie, dépression, cancer. Vous saurez protéger votre mélatonine, une hormone naturellement produite dans le cerveau, qui induit le sommeil et nous protège contre le cancer, la radioactivité, la maladie d’Alzheimer, l’électrosensibilité...
Bon à savoir : Si vous avez déjà subi la pose du Linky, les précieux conseils de La fée électricité vous seront encore plus utiles pour protéger votre santé et celle de vos enfants.

Écouter un extrait sur le radioréveil



. Cliquez pour en savoir plus !
En savoir plus

La mélatonine et le sommeil                                             Écouter un extrait

Au 21ème siècle, beaucoup de gens croient qu’ils peuvent rester éveillés bien après la tombée de la nuit sans dégrader leur santé. Mais ce n’est pas vrai. Notre corps et notre cerveau sont des ateliers de réparation nocturne. Tels des voitures de Formule 1, toutes les nuits ils « passent au stand ». Pour cela, il faut dormir quand il fait nuit. Mais avec la multiplication des écrans (télévision, ordinateur, smartphone, tablette), de plus en plus de gens veillent de plus en plus tard. Et s’étonnent d’avoir des problèmes : troubles de l’attention et difficultés scolaires chez les enfants et adolescents, hypo- ou hyper- thyroïdie, fibrome, adénome de la prostate, cancer, maladies auto-immunes, maladies neuro-dégénératives, etc. En écoutant la conférence audio La mélatonine et le sommeil, vous connaîtrez et comprendrez les bases physiologiques du dicton populaire : « Les heures de sommeil avant minuit comptent double », et vous restaurerez le fonctionnement de votre atelier naturel de production de mélatonine.



Les jeunes et le portable : Alzheimer à 35 ans ? A écouter maintenant pour être sûr-e de ne pas le regretter plus tard... Cliquez pour en savoir plus !
En savoir plus

Les jeunes et le portable : Alzheimer à 35 ans ?             Écouter un extrait

Ce livre audio s’adresse aux parents et grands-parents. Ses informations exclusives ne figurent pas sur Internet et n’ont pas été déjà publiées dans les médias ou dans d’autres livres. Il traite les thèmes qui préoccupent : les effets scientifiquement prouvés des portables sur le cerveau à l’âge de l’adolescence, la sécurité des enfants, la publicité à destination des enfants et des adolescents... Il donne des conseils pratiques pour protéger les enfants et les jeunes de 0 à 25 ans. Il expose les découvertes récentes sur le développement du cerveau à l’adolescence et explique comment se développent les addictions. Il peut être écouté en famille et servir de base de discussion avec des enfants comme avec des ados. Il a déjà aidé beaucoup de jeunes à décrocher du portable.



J'aide mes enfants à décrocher des écrans. Cliquez pour en savoir plus !
En savoir plus

J’aide mes enfants à décrocher des écrans                       Extrait vidéo

Depuis juin 2018, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé l’addiction aux jeux vidéos sur la liste de classification internationale des maladies, au même titre que les jeux d’argent. Mais cette mesure n’entrera en vigueur qu’en 2022... Et parce que la violence dont les jeunes cerveaux s’imprègnent par les écrans s’extériorise ensuite dans les établissements scolaires ou à la maison (harcèlement, indiscipline), tous les parents, quel que soit l’âge de leurs enfants (ado, jeune adulte, pré-scolaire et scolaire), ainsi que les enseignants et éducateurs, ont intérêt à utiliser ce livre facile à lire en 1h30, qui présente une approche totalement différente de ce qui existe déjà et propose des solutions pratiques :
Que proposer à la place des écrans       Que lire pour apprendre à aimer lire

 

 

Haut de page

Envoyer à un ami Retour à l’accueil Nos publications Plan du site Espace lecteurs


© Copyright SantéPublique éditions 2006 - 2021 Titre et textes déposés
Reproduction même partielle interdite