Reportages vidéo “Bactéries Montreuil”

Cliquez ici pour un
affichage correct du site

Accueil

Par Annie Lobé, journaliste scientifique indépendante.
Page créée le 3 octobre 2017, mise à jour le 7 octobre, le 9 octobre, le 12 octobre et le 18 octobre


Dans les glaçons, les bactéries s'organisent en grappes et filaments
1.Voir l'expérience “glaçons et diffuseur”, 1er octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
Mise en garde : Après avoir fait le test de l'eau contaminée (voir vidéo suivante), vous pouvez reproduire l'expérience
du film en la congelant après y avoir ajouté du charbon végétal activé (vendu en pharmacie ou en magasin bio),
à condition de prendre soin de bien entourer le bac à glaçons d'au moins deux épaisseurs de film plastique adhérent,
avant de le placer dans le congélateur. Ces bactéries étant aussi à l'aise dans l'air que dans l'eau, si vous ne réalisez pas
un emballage parfaitement hermétique, elles s'échapperont dans l'air de votre congélateur, puis chez vous. Si vous n'ajoutez pas de charbon végétal activé dans l'eau avant congélation, vous verrez des bulles d'air, soit éparpillées
dans les glaçons, soit agglutinées sur le film transparent.
Attention ! Ne jamais placer sur une source de chaleur les glaçons contenant des bactéries structurées en filaments ou des bulles d 'air éparpillées (donc, ne pas reproduire l'expérience du diffuseur) car les bactéries, en s'autonomisant et en se désolidarisant des filaments, redeviennent mobiles et s'échappent dans l'air ambiant.
Attention ! Faire bouillir de l'eau contaminée ne fait qu'augmenter le nombre de bactéries.
Conclusion : Cette expérience met en évidence la présence dans l'eau d'un nouvel agent de contamination jusqu'alors inconnu, visible à l'oeil nu, hydrophile, gazogène, capable de se mouvoir, de s'adapter et de se métamorphoser en réaction à des agents extérieurs (changement de température, charbon végétal activé et huiles essentielles). La congélation durant 10h, suivie de quelques minutes de contact avec des huiles essentielles ne tuent pas cet agent. Une durée de congélation plus longue est en cours d'expérimentation pour prolonger cette expérience. Les analyses restent à effectuer : antibiogramme, aromatogramme, et autres. Toute personne disposant d'un microscope ou d'autres moyens d'investigations serait vivement remerciée si elle pouvait isoler cet agent nous faire parvenir des clichés.


Les bactéries dansent dans l'eau du robinet : un test à pratiquer chez vous
2.Voir la vidéo : “Eau du robinet”, 1er octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
Ce test a été positif dans deux immeubles en copropriété du Bas-Montreuil et dans un commerce
du centre ville, ainsi que dans deux immeubles OPHM, l'un dans le Bas-Montreuil et l'autre à l'extrême Est
de Montreuil dans le quartier Le Morillon. Il est possible que tout le réseau d'eau de la ville soit déjà contaminé.
Rencontré le 13 septembre 2017 et informé de la présence de particules visibles dans l'eau du robinet,
M. Goulven Turmel, responsable du service communal d'Hygiène et de Santé (SCHS) de Montreuil (93),
a refusé de ré-ouvrir le dossier et de faire procéder à des analyses.
À mesure que les semaines passent, le nombre de bactéries visibles dans l'eau s'accroît
(la bouteille présentée dans la vidéo a été remplie il y a vingt jours, après la première observation
du phénomène le dimanche 3 septembre).
Afin d'établir la carte de France de la contamination de l'eau du robinet, veuillez envoyer à info@santepublique-editions.fr un mail intitulé "Test eau robinet positif" (si présence d'éléments en mouvement) ou "Test eau robinet négatif" (si absence) en précisant la date du test, le département et la ville.


La bactérie remonte en zig zag dans toutes les eaux en bouteille
achetées depuis le 26 août 2017 à Paris et Montreuil (à vérifier chez vous)
3.Voir la vidéo : “Eau en bouteille”, 1er octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
En magasin, vérifiez avant d'acheter de l'eau en bouteille. Levez une bouteille en transparence devant un éclairage, en hauteur, et retournez-la. Après les bulles d'air qui remontent à la surface, on ne devrait normalement rien voir dans l'eau. Si des particules continuent de "danser" et de se mouvoir en zig-zag, c'est que l'eau est contaminée par la bactérie de Montreuil. Si vous avez le temps et le courage, montrez le phénomène à d'autres clients présents dans le magasin, puis appelez le directeur et demandez lui ce qui se passe dans les bouteilles qu'il vend.
Veuillez envoyer à info@santepublique-editions.fr un mail intitulé "Test eau en magasin" en précisant la date du test, les eaux concernées, le nom et l'adresse du magasin, le département et la ville et, le cas échéant, la réaction du directeur ou du responsable, ainsi que son nom.


La bactérie pénètre dans les emballages alimentaires
4.Voir la vidéo : “Ananas en morceaux dans leur jus”, 1er octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017


Bactéries visibles dans le jus de fruit
5.Voir la vidéo : “Bactéries visibles dans le jus de fruit”, 7 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017


Bulles dans la glace faite avec l'eau du robinet tirée le 7 octobre 2017
6.Voir la vidéo n°1 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°2 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°3 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°4 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°5 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°6 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°7 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°8 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°9 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°10 : “Bulles dans la glace”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017

 

Traces marron dans la cour de l'immeuble contaminé
7.Voir la vidéo : “Traces marron dans la cour de l'immeuble contaminé”, 8 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017

 

Premices de l'attaque d'un immeuble parisien
8.Voir la vidéo n°1 : “Premices de l'attaque d'un immeuble parisien”, 7 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 Voir la vidéo n°2 : “Premices de l'attaque d'un immeuble parisien”, 7 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017

 

Bulles dans la glace d'une bouteille d'eau de source « Rosée de la reine »
9.n°1 : “Bulles dans la glace « Rosée de la reine », 10 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 n°2 : “Bulles dans la glace « Rosée de la reine », 10 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 n°3 : “Bulles dans la glace « Rosée de la reine », 10 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 n°4 : “Bulles dans la glace « Rosée de la reine », 10 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 n°5 : “Bulles dans la glace « Rosée de la reine », 10 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 n°6 : “Bulles dans la glace « Rosée de la reine », 10 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 n°7 : “Bulles dans la glace « Rosée de la reine », 10 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017
 n°8 : “Bulles dans la glace « Rosée de la reine », 10 octobre 2017 © Copyright SantéPublique éditions 2017

 

Particules d'un vêtement secoué, lavé avec l'eau contaminée de Montreuil
10.Particules d'un vêtement secoué, lavé avec l'eau contaminée de Montreuil,
(laissé plusieurs heures dans la machine avant d'être mis à sécher), 14 octobre 2017
© Copyright SantéPublique éditions 2017

 

Reportages photo “bactérie de Montreuil”

Lire la suite de l'enquête


Envoyer à un ami Retour à l’accueil Nos publications Plan du site Espace lecteurs


© Copyright SantéPublique éditions 2006 - 2017 Titre et textes déposés
Reproduction même partielle interdite