Accès à l’Espace Lecteurs

 

Pour accéder à cette page, saisir le code d’accès à l’Espace Lecteurs figurant sur l’une de nos publications et cliquer sur le titre correspondant. Pour savoir comment vous procurer un de nos livres, cliquez ici.


Saisir le code d’accès :

    




Bonjour, vous savez qu’il n’est pas bon de rester longtemps devant un ordinateur. Nous aussi. Oui mais voilà, il y a beaucoup d’informations intéressantes sur notre site, et cela prend du temps de les regarder. C’est pourquoi nous avons choisi de vous protéger : l’accès à l’Espace lecteurs est possible avec un code d’accès que vous trouverez dans chacun de nos livres. Pourquoi ? Parce que les ordinateurs émettent des champs magnétiques de fréquences extrêmement basses, reconnus depuis 2001 par l’OMS comme “cancérogènes possibles pour l’homme”. Les téléphones portables émettent également ces champs magnétiques, en plus des micro-ondes qui ont été classées le 31 mai 2011 par la même autorité sanitaire dans la même catégorie des “cancérogènes possibles pour l’homme”. Ces champs magnétiques et ces micro-ondes bloquent la sécrétion de mélatonine, une hormone dotée de la capacité de détruire les cellules cancéreuses. C’est ainsi qu’ils causent le cancer. Ils sont émis à la fois par les écrans, y compris les écrans plats, et par l’unité centrale située sous le clavier des ordinateurs portables et dans la tour des ordinateurs fixes. Aucun des bidules de pseudo protection vendus sur Internet et dans les réseaux “bio” ne protège votre mélatonine, ils sont donc inefficaces. Vous êtes en danger quand vous surfez sur Internet, avec ou sans le wi-fi, et plus encore après la tombée de la nuit. Nous vous recommandons vivement de profiter des conseils de protection spécifiques aux ordinateurs figurant dans le livre La fée électricité. Cela vous permettra de ne plus vous mettre en danger quand vous surfez sur Internet. Merci.


Retour à l’accueil      Où trouver nos livres      Plan du site


© Copyright SantéPublique éditions 2006-2018 - Titre et textes déposés
Reproduction même partielle interdite