L’avis des scientifiques

Cliquez ici pour un
affichage correct du site

Accueil

 

Albert Einstein :
“À propos de la dégradation de l’homme scientifique”
Extrait du livre Comment je vois le monde
Éditions Le Monde Flammarion, octobre 2009.

Professeur Pierre Aubineau, CNRS de Bordeaux :
L’usage du portable nuit à votre cerveau
Interview vidéo
Ses déclarations à Annie Lobé
Sa publication soumise à la revue scientifique The Lancet
Sa lettre à l’éditeur de la revue, Richard Horton

Professeur Roger Santini, Insa de Lyon :
Études sur le syndrome des micro-ondes
Ses publications scientifiques

Professeur Pierre Le Ruz, Université de Rennes :
“La spermatogénèse est bloquée”
Les résultats de son étude menée en 1978

Professeur Madeleine Bastide, Faculté de Pharmacie de Montpellier :
Le portable rend les hommes infertiles
Son conseil à ceux qui veulent savoir où ils en sont par rapport à leur propre usage du portable
Sa synthèse des études publiées incluant l’étude sur l’effet de stérilisation par les micro-ondes de faible intensité en exposition continue

Professeur Vini Khurana, neurochirurgien :
“Le portable tue plus qu’on ne l’avait imaginé”
Interview du 31 mars 2008 par le journal De Telegraaf
Son étude de février 2008

Professeur Olle Johansson, Institut Karolinska de Stockholm :
Oh you can !” : sa réponse aux questions d’un homme qui pense qu’on ne peut pas arrêter le portable.
Interview vidéo : ses réponses aux questions d’Annie Lobé.
“Nous en savons déjà assez pour tout arrêter”
Sa déclaration et ses arguments le 23 octobre 2007
Sa contribution au rapport BioInitiative : section 8 "Preuves des effets sur le système immunitaire"

Professeur Roger Santini
Études sur le syndrome des micro-ondes

Publications scientifiques du Professeur Roger Santini, Insa de Lyon :

  • Santini R et coll. (2001) Symptômes exprimés par des riverains de stations relais de téléphonie mobile. La Presse médicale 30 : 1594.

  • Santini R, Santini P, Danze JM, Le Ruz P, Seigne M (2002) Enquête sur la santé de riverains de stations-relais de téléphonie mobile : I/Incidences de la distance et du sexe. Pathol Biol 50 : 369-73.

  • Santini R et al. (2003) Survey study of people living in the vicinity of cellular phone base stations. Electromagnetic Biology and Medicine 22 : 41-49.

  • Santini R et al. (2002) Symptoms experienced by users of digital cellular phones : a study of a French engineering school. Electromagnetic Biology and Medicine 21 : 81-88.

Les études publiées par le Professeur Roger Santini sont corroborées par deux autres, l’une suisse, l’autre espagnole :

  • Röösli M, Moser M, Baldinini Y, Meier M, Braun-Fahrländer C Symptoms of ill health ascribed to electromagnetic field exposure — A questionnaire survey. Étude réalisée entre juin 2001 et juin 2002, financée par l’Office fédéral suisse de santé publique de Berne en Suisse.

  • Navaro EA et al. (2003) The microwave syndrom : a preliminary study in Spain. Electromagnetic Biology and Medicine 22 : 161-169.

Haut de page

Professeur Pierre Le Ruz
“La spermatogénèse est bloquée.”

Voici les résultats de l’étude menée en 1978 à l’Université de Rennes par le Professeur Pierre Le Ruz.

Une équipe française incluant le professeur Pierre Le Ruz, alors en poste au laboratoire de Physiologie des régulations de l’université de Rennes, a publié en 1978 une étude intitulée : “Effets de l’exposition du rat nouveau-né aux micro-ondes sur le développement ultérieur des gonades et des surrénales”.* Les animaux ont été exposés juste après la naissance, pendant quinze jours consécutifs,** puis sacrifiés à 90 ou à 140 jours. Le résultat observé est une réduction significative de la taille et du poids des organes sexuels, tant pour les testicules que pour les ovaires. Chez les mâles : “Les tubes séminifères des animaux irradiés à la naissance sont fermés et la spermatogénèse semble bloquée.” Chez les femelles : “Le nombre d’ovocytes est réduit.”

* Source : Maniey, Le Ruz, Plurien (1978) Effets de l’exposition du rat nouveau-né aux micro-ondes sur le développement ultérieur des gonades et des surrénales. Société française de radioprotection, IXème congrès international, 22-26 mai 1978, Nainville-les-Roches (France) : SIII-3, Effets biologiques des rayonnements non ionisants : utilisation et risques associés, p. 257-263.

** Micro-ondes de 3 000 mégahertz pulsées à 500 hertz, à des densités de puissance mesurées de 5 à 10 mW/m2, “évitant ainsi les effets thermiques”.

(Ce texte est extrait de l’article “Non, le portable n’est pas bio” d’Annie Lobé, paru en février-mars 2008 dans la revue Nature & Progrès).

Haut de page

Madeleine Bastide
Faites un spermogramme

Ce conseil du professeur Madeleine Bastide figure à la fin de l’article Téléphone portable et infertilité masculine.

Début de cet article Télécharger cet article

Si les téléphones portables ont de tels effets nocifs sur la spermatogénèse, cela signifie que de nombreux utilisateurs sont déjà atteints, à leur insu.

Pour en avoir le cœur net, vous pouvez suivre le conseil du professeur Madeleine Bastide, qui a réalisé une expérience au cours de laquelle un téléphone portable était placé sur un plateau d’œufs de poules fécondées. La mortalité des embryons était de 60 % dans le lot exposé, contre 10 % pour les œufs placés dans les mêmes conditions, mais non exposés à un téléphone portable. (Bastide 2001) [11]

Lorsque je l’ai rencontrée en octobre 2002, à l’occasion du colloque scientifique “Entretiens internationaux de Monaco”, Madeleine Bastide m’a fait la confidence suivante : “Pour les hommes qui veulent savoir où ils en sont par rapport à leur utilisation du téléphone portable, c’est très simple : ils n’ont qu’à faire un spermogramme !”

Qu’est-ce qu’un spermogramme ? Une analyse de sperme qui peut être faite discrètement, sans prévenir votre entourage. Si vous acceptez de ne pas être remboursé par la Sécurité Sociale (cela ne coûte qu’une vingtaine d’euros), votre médecin ne sera au courant de rien. Dans le cas contraire, vous devrez lui demander une ordonnance.

Vous prenez simplement rendez-vous dans un laboratoire d’analyses médicales, en précisant que vous voulez une analyse du nombre de spermatozoïdes, de leur motilité (mobilité) et du nombre de spermatozoïdes anormaux.

Voici l’explication donnée par la responsable d’un laboratoire : “Le recueil du sperme est effectué directement par le client, dans le laboratoire, au moyen d’une masturbation. La seule condition pour obtenir des résultats valides est une abstinence totale pendant les trois ou quatre jours précédents (ni plus, ni moins).”

Les curieux (ou les sceptiques) savent maintenant ce qu’il leur reste à faire...

Ceux qui croient que “pour l’instant, rien n’est prouvé” peuvent vérifier par eux-mêmes avant d’affirmer qu’ils ne sont “pas concernés” à titre personnel par les effets nocifs de leur téléphone portable !

Y compris s’ils ont déjà des enfants, ou n’en veulent pas...


[11] Bastide M, Youbicier-Simo BJ, Lebecq JC, Giaimis J (2001) Toxicologic study of electromagnetic radiation emitted by television and video display screens ans cellular telephones on chickens and mice. Indoor Built Environment 10 : 291-298.

Haut de cet article

Haut de page

Albert Einstein
“À propos de la dégradation de l’homme scientifique”

Télécharger ce texte

Extrait du livre Comment je vois le monde
Éditions Le Monde Flammarion, octobre 2009, p. 239-241.

“Je ne considère pas automatiquement comme un homme scientifique celui qui sait se servir d’instruments et de méthodes jugés scientifiques. Je ne pense qu’à ceux dont l’esprit se révèle vraiment scientifique.

À l’heure actuelle, quelle situation est faite dans le corps social de l’humanité à l’homme de science ? Dans une certaine mesure, il peut se féliciter que le travail de ses contemporains, même de façon très indirecte, ait radicalement modifié la vie économique des hommes parce qu’il a éliminé presque entièrement le travail musculaire. Mais il est aussi découragé puisque les résultats de ses recherches ont provoqué une terrible menace pour l’humanité. Car les résultats de ses investigations ont été récupérés par les représentants du pouvoir politique, ces hommes moralement aveugles. Il réalise aussi la terrible évidence de la phénoménale concentration économique engendrée par les méthodes techniques issues de ses recherches. Il découvre alors que le pouvoir politique, créé sur ces bases, appartient à d’infimes minorités qui dirigent à leur gré complètement une foule anonyme de plus en plus privée de toute réaction. Plus terrible encore s’impose à lui cette constatation. Cette concentration du pouvoir politique et économique autour de si peu de personnes n’entraîne pas seulement la dépendance matérielle extérieure de l’homme de science, elle menace en même temps son existence profonde. En effet, par la mise au point de techniques raffinées pour diriger une pression intellectuelle et morale, elle interdit l’apparition de nouvelles générations d’êtres humains de valeur, mais indépendants.

L’homme de science aujourd’hui connaît vraiment un destin tragique (…) Avec toute l’intelligence souhaitable, il comprend que, dans un climat historique bien conditionné, les Etats fondés sur l’idée de Nation incarnent le pouvoir économique et politique et donc le pouvoir militaire, et que tout ce système conduit inexorablement à l’anéantissement universel. Il sait que, dans les méthodes actuelles d’un pouvoir terroriste, seule l’instauration d’un ordre juridique supranational peut encore sauver l’humanité. Mais l’évolution est telle qu’il subit sa condamnation au statut d’esclave comme inéluctable. Il se dégrade tellement profondément qu’il continue, sur ordre, à perfectionner les moyens destinés à l’anéantissement de ses semblables.”

Phrases mises en exergue par Annie Lobé.

Vous avez appris quelque chose en lisant cette page ?

Cela vous donne une idée de la richesse des résultats de l’enquête de la journaliste d’investigation scientifique Annie Lobé.

Vous en apprendrez bien plus encore dans ses publications sur la protection contre les effets néfastes des champs électromagnétiques, des radiofréquences et des micro-ondes émis par les appareils électriques et par les appareils sans fil.

Ces publications contiennent des informations vitales et des conseils pratiques faciles à mettre en œuvre pour préserver votre santé et votre vie, et ceux que vous aimez :

Téléphone portable : comment se protéger

Les téléphones portables, le wi-fi, les téléphones d’intérieur sans fil DECT, les baby phones émettent non stop des micro-ondes pulsées qui traversent la peau et les murs à la vitesse de la lumière, et ont pour cibles le système reproducteur (stérilité) et le système nerveux central (insomnie, maux de tête, troubles de l’attention, de l’apprentissage et de la mémoire...). Grâce à ce livre qui présente des conseils basés sur la mesure des ondes émises par les appareils sans fil, vous saurez comment vous protéger vraiment sans vous laisser abuser par les pseudo conseils circulant sur Internet et dans la presse, sous perfusion publicitaire des opérateurs de téléphonie mobile, ou de vendeurs de patchs totalement inefficaces. Durée de lecture : environ 2h30.
Écouter un extrait sur le four à micro-ondes
Accès gratuit en ligne à l’intégralité du livre


Les jeunes et le portable : Alzheimer à 35 ans ?       Écouter un extrait

Ce livre audio s’adresse aux parents et grands-parents. Ses informations exclusives ne figurent pas sur Internet et n’ont pas été déjà publiées dans les médias ou dans d’autres livres. Il traite les thèmes qui préoccupent : les effets scientifiquement prouvés des portables sur le cerveau à l’âge de l’adolescence, la sécurité des enfants, la publicité à destination des enfants et des adolescents... Il donne des conseils pratiques pour protéger les enfants et les jeunes de 0 à 25 ans. Il expose les découvertes récentes sur le développement du cerveau à l’adolescence et explique comment se développent les addictions. Il peut être écouté en famille et servir de base de discussion avec des enfants comme avec des ados. Il a déjà aidé beaucoup de jeunes à décrocher du portable.


J'aide mes enfants à décrocher des écrans

J’aide mes enfants à décrocher des écrans

Depuis juin 2018, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) a classé l’addiction aux jeux vidéos sur la liste de classification internationale des maladies, au même titre que les jeux d’argent. Et, parce que la violence dont les jeunes cerveaux s’imprègnent par les écrans s’extériorise dans les relations familiales et dans les établissements scolaires (indiscipline à l’égard des adultes, harcèlement entre élèves), tous les parents, quel que soit l’âge de leurs enfants (ado, jeune adulte, pré-scolaire et scolaire), ainsi que les enseignants, éducateurs, et tous les professionnels en contact avec des enfants et des jeunes, ont intérêt à utiliser ce petit livre facile à lire en 1h30, qui propose une approche totalement différente de ce qui existe déjà et présente des solutions pratiques qui font fait leurs preuves :
Que proposer à la place des écrans         Que lire pour apprendre à aimer lire
Présentation vidéo


« Téléphonie mobile »

“Si les gens savaient ne serait-ce que 10 % de la vérité sur les téléphones portables, ils préfèreraient s’en passer.” — Olle Johansson, Institut Karolinska, Suède.

Pour celles et ceux qui n’ont pas accès à Internet ou savent qu’il vaut mieux éviter de rester devant un ordinateur ont été réunis les articles, interviews, éditos, communiqués et documents en ligne sur ce site.
Ce dossier très complet inclut notamment les rubriques “Téléphone portable : ce qu’il faut savoir” et “Antennes-relais : elles nous rendent malades”, les interviews du professeur Pierre Aubineau, la plaidoirie d’Annie Lobé contre SFR et la liste des troubles constatés à proximité des antennes-relais de téléphonie mobile, et fournit 93 références de sources consultées pour sa rédaction.
Inclut les textes :
  “Se reposer vraiment quand on ne part pas en vacances”
  “Lettre à un hôpital à propos de l’effet protecteur de la mélatonine contre la leucémie”.


 

L'usage du portable est un comportement à risque
“L’usage du portable
est un comportement
à risque”
L'OMS déclare le téléphone portable cancérigène

L’OMS déclare
le téléphone portable cancérigène
Si tu ne quittes pas,
je te donne
le cancer !
Téléphone portable et infertilité masculine
Téléphone portable et
infertilité masculine

Les Français ne sont
pas épargnés


   Haut de page



Envoyer à un ami Retour à l’accueil Nos publications Plan du site Espace lecteurs


© Copyright SantéPublique éditions 2006 - 2018 Titre et textes déposés
Reproduction même partielle interdite