Téléphone portable :
Les pseudo conseils des médias :
Pourquoi vous n’êtes pas protégé-e

Cliquez ici pour un
affichage correct du site

Accueil
Par Annie Lobé, journaliste scientifique indépendante.

Même lorsqu’il n’est pas utilisé, un téléphone portable émet en permanence à la fois des micro-ondes pulsées qui traversent la peau et les murs à la vitesse de la lumière, et des champs magnétiques de fréquence extrêmement basse, classés “cancérogènes possibles” par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), ainsi que des rayonnements infrarouges qui provoquent l’échauffement des tissus et des organes.

L’exposition à ces ondes provoque une fuite du calcium ionisé intracellulaire qui intervient dans toutes les fonctions vitales du cerveau et de l’organisme. Cette perturbation des transferts d’ions calcium déclenche des troubles variés : manque de sommeil, dépression, maux de tête, excès de cholestérol sanguin, hypertension, diabète, allergies, troubles de l’attention, de l’apprentissage et de la mémorisation, maladies neuro-dégénératives, baisse des défenses immunitaires, cancer, infertilité...

Si vous vous contentez de suivre les recommandations simplistes relayées par les médias, vous n’êtes pas protégé(e).

Aucun des “bidules” de pseudo protection vendus sur les salons bio, dans des magasins bio et par Internet ne modifie les émissions d’ondes électromagnétiques des portables : si c’était le cas, les communications ne passeraient plus. Si vous utilisez ces "bidules", vous n’êtes pas protégé(e).

Exemples de pseudo conseils :


Pseudo conseil n° 1 :
“Opter pour un portable ayant un faible DAS.”

Pourquoi vous n’êtes pas protégé(e) :
La mesure du DAS est effectuée avec une bassine d’eau. De plus, elle n’est jamais contrôlée par un organisme indépendant. Voir l’interview.


Pseudo conseil n° 2 :
“Attendre que l’appel soit établi avant de mettre le portable contre son oreille.”

Pourquoi vous n’êtes pas protégé(e) :
En réalité, le niveau d’émission des portables reste élevé pendant toute la durée des communications.


Pseudo conseil n° 3 :
“Ne pas téléphoner en se déplaçant en voiture, train ou métro.”

Pourquoi vous n’êtes pas protégé(e) :
Même à l’arrêt, les micro-ondes émises par les portables, qu’ils soient en veille ou en fonctionnement, se réfléchissent sur les parois métalliques des véhicules, comme cela se produit dans un four à micro-ondes. Et vous êtes à l’intérieur !


Pseudo conseil n° 4 :
“Communiquer par SMS ou par emails.”

Pourquoi vous n’êtes pas protégé(e) :
Envoyer et recevoir des SMS (Short Message Service) et des emails conduit à regarder longtemps l’appareil. L’œil étant très peu refroidi par la circulation sanguine, il est très sensible aux émissions permanentes du portable en veille : l’exposition à ces ondes provoque l’opacification du cristallin (cataracte).


Pseudo conseil n° 5 :
“Utiliser une oreillette sans fil BlueTooth.”

Pourquoi vous n’êtes pas protégé(e) :
Le BlueTooth fonctionne à 2 450 mégahertz, la fréquence choisie pour les fours à micro-ondes parce qu’elle est la plus efficace pour échauffer les molécules d’eau, dont notre corps est composé à 70 %. L’échauffement cérébral et les maux de tête sont maximisés.


Pseudo conseil n° 6 :
“La nuit, éloigner le portable en veille à plus de 50 cm du corps
ou le mettre en mode avion.”

Pourquoi vous n’êtes pas protégé(e) :
Qu’il soit en veille ou en mode avion, le portable continue d’émettre et cela perturbe les processus de réparations cellulaires qui se produisent durant la nuit.

Pseudo conseil n° 7 :
“Pas de téléphone portable pour les moins de 12 ou 15 ans.”

Pourquoi vous n’êtes pas protégé(e) :
Sur le plan physiologique, le cerveau n’est pas mature avant l’âge de 25 ans. Si vous donnez un portable à un jeune, vous l’introduisez dans le cercle vicieux de la dépendance. Il vous dira le plus sérieusement du monde quelques années plus tard  : “Je ne peux pas vivre sans mon portable.”
Plus d’information à ce sujet dans le livre audio Les jeunes et le portable.


Pseudo conseil n° 8 :
“Ne pas approcher le portable du ventre d’une femme enceinte.”

Pourquoi vous n’êtes pas protégée, ni votre futur bébé :
Les micro-ondes émises par le téléphone portable traversent la peau et atteignent le fœtus même lorsque le portable n’est pas à proximité du ventre.


Pour savoir comment être réellement protégé-e :

Chaque détenteur d’un téléphone portable serait bien avisé de consacrer deux heures à la lecture du livre : Téléphone portable : comment se protéger. Et ce, qu’il l’utilise “peu ou pas” ou “beaucoup”, à titre privé ou professionnel. Ce livre contient également des conseils spécifiques pour les femmes enceintes. Écrit par la journaliste scientifique indépendante Annie Lobé, qui enquête sur ce sujet depuis 2001, il révèle des informations exclusives non publiées dans la presse ou sur Internet.

L’obligation de subir nous donne le droit de savoir, disait Edmond Rostang. Sur cette question majeure de santé publique mettant en péril les générations futures, n’est-ce pas notre devoir de nous informer pour pouvoir pleinement exercer notre libre-arbitre.

Télécharger ce texte [.pdf]

Extraits de la lettre d’une lectrice, une vétérinaire devenue électrosensible :

« Depuis 10 ans, (à mon insu jusque début septembre 2014) j’ai été exposée à la wifi de mon voisin (actuellement triplay en wifi : internet + téléphone + télévision). Je vivais au 3ème étage, lui au 2ème étage et sa tribox en wifi était sous mon canapé à 2 mètres de mon corps. Il a également deux ordinateurs portables en wifi, 3 téléphones DECT et il y a aussi les deux consoles de jeu en wifi des enfants, et certainement le four à micro-ondes. Il y avait 2000 mV/m au pied de mon canapé tous les soirs, environ 1000 à 1500 mV/m en journée, 500 à 800 mV/m dans le reste de mon séjour.

Même après avoir désactivé la wifi de ma box et de mon ordinateur portable qui étaient activités à mon insu, car, me sachant sensible, je fonctionnais avec un câble éthernet et n’utilisais pas de téléphone portable.Mais par ignorance du risque, j’ai utilisé depuis que ça existe un téléphone DECT au travail et au domicile.

J’ai eu successivement, étalés sur 10 ans, tous les symptômes de l’électrosensibilité : d’abord fatigue intense puis insomnies, puis se sont rajoutés les maux de tête spécifiques avec contractures du crâne et névralgies faciales, névralgies du trijumeau, et la fibromyalgie avec les douleurs et contractures musculaires nuque-trapèze-lombes, crampes, fourmillements, puis les troubles digestifs avec nausées, inappétence, amaigrissement, douleurs hépatiques, pancréatiques, vésiculaires, intestinales ; et la congestion pelvienne avec violentes douleurs pelviennes. Enfin, depuis que je suis allée chez mon voisin début octobre 2014 pour faire des mesures, les brûlures du dos comme cuit au micro-ondes et les troubles cardiaques avec tachycardies et violentes douleurs cardiaques s’aggravant juste après l’exposition et se réactivant les nuits suivantes...

Votre livre Téléphone portable, comment se protéger : si seulement je l’avais lu plus tôt ! Tant qu’on n’est pas malade, on n’y croit pas. Et puis, je savais que le téléphone portable était mauvais pour moi. Mais j’ignorais que le DECT, le four micro-ondes et le wifi l’étaient tout autant ! Il faudrait un titre plus large mentionnant tous les sujets qui sont traités : téléphone portable, wifi, DECT et compagnie... »

Téléphone portable : comment se protéger

Les téléphones portables, le wi-fi, les téléphones d’intérieur sans fil DECT, les baby phones émettent non stop des micro-ondes pulsées qui traversent la peau et les murs à la vitesse de la lumière, et ont pour cibles le système reproducteur (stérilité) et le système nerveux central (insomnie, maux de tête, troubles de l’attention, de l’apprentissage et de la mémoire...). Grâce à ce livre qui présente des conseils basés sur la mesure des ondes émises par les appareils sans fil, vous saurez comment vous protéger vraiment sans vous laisser abuser par les pseudo conseils circulant sur Internet et dans la presse, sous perfusion publicitaire des opérateurs de téléphonie mobile, ou de vendeurs de patchs totalement inefficaces. Durée de lecture : environ 2h30.
Écouter un extrait sur le four à micro-ondes
Accès gratuit en ligne à l’intégralité du livre


Vidéos :

Smartphones : ils émettent des salves de micro-ondes quand on fait défiler l'écran !

“Smartphones : ils émettent des salves de micro-ondes quand on fait défiler l’écran !” (1 min)
© Copyright Annie Lobé, août 2018.

Selon les réglages, votre smartphone émet ainsi non-stop, même quand vous n'y touchez pas, ou dès que vous faites défiler l'écran, ou seulement pendant les appels.

Comment se protéger ?

“Le portable sur le cœur donne l’infarctus” (1 min)

© Copyright Annie Lobé, août 2018.

Comment se protéger ?

"Le portable dans la poche" (3 min)

© Copyright Annie Lobé, août 2006.

Quelles sont les conséquences d’un téléphone portable dans la poche ?
Comment se protéger ?

"Le téléphone sans fil d’intérieur" (2 min)

© Copyright Annie Lobé, décembre 2006.

Plus d’info sur ce thème

"Protections inefficaces pour portables"  (6 min)
© Copyright Annie Lobé, mars 2009.

Que valent les pastilles de protection et l’étui anti-ondes pour téléphones portables vendus dans des magasins bio et sur des salons bio ? Réponse en images par une démonstration avec des instruments de mesure : les céramiques Terre Sens de Jean-Jacques Bréluzeau et Terre de Lys de Pierre Nicolas, le patch CMO...
Plus d’info sur ce thème

" Témoignage de Margot : J’ai eu une tumeur au cerveau
à cause de mon téléphone portable"
 (12 min)

© Copyright Annie Lobé, septembre 2011.

Voir l’article de presse cité par Margot
L’OMS déclare le téléphone portable cancérigène
Téléphone portable et cancer du cerveau

Comment protéger vos enfants

Téléphone portable et migraines, céphalées

L’usage du portable nuit à votre cerveau, interview du professeur Aubineau par Annie Lobé

Vous avez appris quelque chose en lisant cette page ?

Cela vous donne une idée de la richesse des résultats de l’enquête de la journaliste d’investigation scientifique Annie Lobé.

Vous en apprendrez bien plus encore dans ses publications sur la protection contre les effets néfastes des champs électromagnétiques, des radiofréquences et des micro-ondes émis par les appareils électriques et par les appareils sans fil.

Ces publications contiennent des informations vitales et des conseils pratiques faciles à mettre en œuvre pour préserver votre santé et votre vie, et ceux que vous aimez :

Téléphone portable : comment se protéger

Les téléphones portables, le wi-fi, les téléphones d’intérieur sans fil DECT, les baby phones émettent non stop des micro-ondes pulsées qui traversent la peau et les murs à la vitesse de la lumière, et ont pour cibles le système reproducteur (stérilité) et le système nerveux central (insomnie, maux de tête, troubles de l’attention, de l’apprentissage et de la mémoire...). Grâce à ce livre qui présente des conseils basés sur la mesure des ondes émises par les appareils sans fil, vous saurez comment vous protéger vraiment sans vous laisser abuser par les pseudo conseils circulant sur Internet et dans la presse, sous perfusion publicitaire des opérateurs de téléphonie mobile, ou de vendeurs de patchs totalement inefficaces. Durée de lecture : environ 2h30.
Écouter un extrait sur le four à micro-ondes
Accès gratuit en ligne à l’intégralité du livre


Les jeunes et le portable : Alzheimer à 35 ans ?       Écouter un extrait

Ce livre audio s’adresse aux parents et grands-parents. Ses informations exclusives ne figurent pas sur Internet et n’ont pas été déjà publiées dans les médias ou dans d’autres livres. Il traite les thèmes qui préoccupent : les effets scientifiquement prouvés des portables sur le cerveau à l’âge de l’adolescence, la sécurité des enfants, la publicité à destination des enfants et des adolescents... Il donne des conseils pratiques pour protéger les enfants et les jeunes de 0 à 25 ans. Il expose les découvertes récentes sur le développement du cerveau à l’adolescence et explique comment se développent les addictions. Il peut être écouté en famille et servir de base de discussion avec des enfants comme avec des ados. Il a déjà aidé beaucoup de jeunes à décrocher du portable.


J'aide mes enfants à décrocher des écrans


J’aide mes enfants à décrocher des écrans

Même les parents qui ont aujourd’hui le sentiment de savoir “gérer” les écrans seront, un jour ou l’autre, démunis face à leur pouvoir d’addiction, reconnu par l’OMS depuis juin 2018. Parce qu’ils diminuent les interactions au sein des familles, les écrans peuvent ralentir le développement des plus jeunes et isoler dangereusement les adolescents. Ce livre nourri par de nombreux témoignages allie prévention et solutions pratiques :

Que proposer à la place des écrans ?               Que lire pour apprendre à aimer lire ?

Extrait vidéo


« Téléphonie mobile »

“Si les gens savaient ne serait-ce que 10 % de la vérité sur les téléphones portables, ils préfèreraient s’en passer.” — Olle Johansson, Institut Karolinska, Suède.

Pour celles et ceux qui n’ont pas accès à Internet ou savent qu’il vaut mieux éviter de rester devant un ordinateur ont été réunis les articles, interviews, éditos, communiqués et documents en ligne sur ce site.
Ce dossier très complet inclut notamment les rubriques “Téléphone portable : ce qu’il faut savoir” et “Antennes-relais : elles nous rendent malades”, les interviews du professeur Pierre Aubineau, la plaidoirie d’Annie Lobé contre SFR et la liste des troubles constatés à proximité des antennes-relais de téléphonie mobile, et fournit 93 références de sources consultées pour sa rédaction.
Inclut les textes :
  “Se reposer vraiment quand on ne part pas en vacances”
  “Lettre à un hôpital à propos de l’effet protecteur de la mélatonine contre la leucémie”.


Haut de page

Envoyer à un ami Retour à l’accueil Nos publications Plan du site Espace lecteurs


© Copyright SantéPublique éditions 2006 - 2021 Titre et textes déposés
Reproduction même partielle interdite